30 novembre 2020

30.11.2020 – Journal #18 – En mood Ed Sheeran

Depuis quelques jours, je suis dans un mood Ed Sheeran.

Des chansons d’amour, alliant douceur et peps, du romantisme, et une touche d’humour (notamment pour les morceaux en concert où je craque pour son accent anglais).

Le mood Ed Sheeran se traduit, chez moi, par une envie de lire ou de regarder de jolies histoires d’amour, un brin mélancoliques, mais qui se finissent bien. En buvant des infusions bien bien chaudes et en mangeant des dates charnues (oui, oui), dans une tenue méga-confortable.

Ces dernières semaines ont été assez éprouvantes : entre ma santé qui s’est fait la malle, l’actualité pas marrante-marrante et mes projets pro et artistiques tous en stand-by, j’ai juste envie de me retrouver dans un cocon doux et moëlleux comme un conte de Noël.

Alors, pour tout te dire, aujourd’hui, je vais mieux, bien mieux. J’espère que c’est le signe que ce fichu covid est en train de passer… et je compte bien continuer à prendre soin de moi avec un maximum de chansons d’Ed Sheeran, d’infusions bienfaisantes et de sucreries réconfortantes ! 😇

C’est mon mantra depuis bien longtemps, mais maintenant, plus que jamais, j’ai conscience que mon bien-être personnel passe avant tout. Car sans une bonne santé physique et mentale, et un sentiment de confort intérieur, je ne peux pas assumer mes différentes responsabilité. Et c’est d’autant plus vrai en étant à mon compte. Il m’a fallu prendre sur moi pour ne pas être présente comme je l’aurais voulu dans La Bulle, pour remettre à plus tard plusieurs projets que je comptais démarrer en décembre et janvier, pour reporter certains rdv… et surtout, pour demander de l’aide.

Finalement, avec le recul, en cette fin de mois de novembre pas comme les autres, je peux me le dire : j’ai fait du mieux que j’ai pu. Et ça me fait du bien de me le dire aussi clairement. Oui, j’ai fait du mieux que j’ai pu. Je n’ai pas fait grand-chose, et c’était grandement imparfait… mais j’ai fait du mieux que j’ai pu. Je ne me le dis pas assez, ayant tendance, comme souvent, à ne voir que ce que je n’ai pas fini… donc là, je me le dis simplement et sincèrement : j’ai fait du mieux que j’ai pu et c’est parfait comme ça. J’ai fait du mieux que j’ai pu avec ce que j’avais comme ressources à ce moment-là et c’est parfait comme ça.

Ces derniers temps, j’ai été « obligée » de vivre selon mon Design Humain : j’ai été obligée d’arrêter de « faire » -et même de « vouloir faire »- pour « être », juste « être ». J’ai été obligée de me reposer, de me recentrer sur ce qui me fait le plus de bien, de retrouver le chemin de ma joie pour remonter la pente. Et c’est d’ailleurs une intention que je pose : garder en mémoire que ma boussole, c’est ma joie. Ma boussole, c’est ma joie.

Ecrire ici m’a manqué. J’aime déposer mes pensées sur ce blog. Sans pression, sans enjeu de communication, juste pour le plaisir.

Avec Amour,
Sofia

La Chanson qui me fait craquer, c’est cette version de Perfect avec Andrea Bocelli : https://www.youtube.com/watch?v=eiDiKwbGfIY (l’ambiance « enregistrement » dans un clip, ça me fait totalement voyager)

PS : oui, j’ai un faible pour les chanteurs à guitare… c’est sûrement pour ça que j’en ai épousé un ! 😅

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *