7 octobre 2020

07.10.2020 Journal #3 – Le temps qui (dé)passe

Une semaine que je n’ai pas écrit ici. Le temps passe. Le temps me dépasse parfois. C’est pénible cette impression récurrente que le temps m’échappe. Ou plutôt que JE lui échappe, dans une bulle hors des heures qui s’écoulent. Hors des jours.

Je ne sais pas si c’est typique des Projector, ce décalage par rapport au temps. Ce décrochage du temps qui passe. En tout cas, dans mon cas, si je ne garde pas mon attention, mon intention concentrés jour après jour, les jours filent sans que je n’en sente la consistance.

Depuis vendredi, je suis rentrée chez moi, j’ai retrouvé mes marques.

Une semaine de séparation, ce n’est pas beaucoup et pourtant, ça a suffit à remuer beaucoup, beaucoup de choses à l’intérieur. Et c’est parfait. Je suis revenue avec de la clarté sur ce que je veux d’ici la fin de l’année, ce que je veux pour mon activité pro et pour ma vie perso.

Et maintenant, je n’ai qu’une chose à faire : rester focus pour garder le cap. Tout en étant dans la spontanéité de l’instant présent.

Parfois, j’ai l’impression de radoter mais au fond, je sais que j’ai besoin de me re-répéter les choses jusqu’à ce que je les ai intégrées ou dépassées.

En ce moment, donc, mon focus, c’est de rester focus. Cela dit, là aussi, je sens que les choses ont bien bougé : depuis que l’image de La Bulle s’est invitée au Café des Rêves, c’est comme si toutes les pièces du puzzle de ma vie d’aujourd’hui s’étaient assemblées avec fluidité.

D’ailleurs, même ici, l’impact de La Bulle va se faire sentir : j’ai envie de partager plus d’inspiration, d’images, d’expériences… au-delà de la « simple » fonction de journal.

A suivre, donc !

A demain !

Sofia

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *